Centré sur Dieu!

Ann L Beaulieu, Blogueuse, auteure et conférencière. Déterminée, expressive, colorée et persévérante dans la foi à cause de Dieu!

Belle journée – Wonderful day

Poster un commentaire

 

 

975c77d3a695b941911afdd09d1871dc

Bonjour à vous

Je voulais vous partager notre belle journée de conférence qui a eu lieu le 2 novembre à notre bâtiment, j’étais la conférencière invitée. Je vous en avais parlé dans un blogue précédent. Le thème était : Le féminisme a-t-il embué notre vision sur notre rôle de femme selon la parole de Dieu?

Ce fut une journée magnifique pour la gloire de notre Dieu! Incroyable et très encourageant, pour les femmes ainsi que pour moi-même. Un très bon temps d’échange et de communion ensemble. Nous avons eu des conversations sublimes qui nous pousseront encore plus à rechercher notre position dans la société comme femme de Dieu audacieuse.

Ce qui a été évident, qui est ressorti durant la journée, est le besoin et l’urgence de ce sujet, du moins ici au Québec. Le féminisme et son influence dans nos vies comme femme de Dieu ainsi que notre rôle n’est pas quelque chose qu’on discute souvent. On n’ose pas mêler ces deux sujets ensemble. Pourtant, il faut aborder les deux sujets, et de plus en plus selon moi. J’ai vu, encore, la confirmation samedi. Les femmes étaient contentes et émerveillées de comprendre plein de choses et en même temps elles étaient abasourdies de toute son ampleur dans nos vies. L’Esprit éveillant en elles aussi de grandes vérités. Mais ça commence par une prise de conscience… et ensuite le travail continu dans leurs vies. WOW! Voilà la vraie liberté.

Enfin, je sais très bien que pour certaines ce fut plus difficile que d’autres à entendre. Mais je sais que Dieu continue son œuvre dans le cœur de ses bienaimés aux rythmes que nous sommes prêtes à Le laisser travailler dans nos vies. Moi, je ne fais que partager ce que Dieu a déposé sur mon cœur avec une grande passion pour les femmes, pour Sa gloire.

Ann L Beaulieu

 

Hi everyone,

I wanted to share with you all, the wonderful day that we had on November 2nd. I wrote about this coming event in a previous blog. We had a women’s conference at our local church, and I was the invited speaker. The theme was: has feminism fogged up our vision on our role as women according to the Word of God?

This was a most splendid day for the glory of God! What an incredible time of encouragement for the women as for myself. Such a wonderful time of communion and edifying of one another. We had the most sublime conversations that pushed us more and more towards looking at our position in Christ and our role in the society as audacious women of God.

What was obvious, and came out during the day, is the great  need and urgency of this subject, at least here in Québec. Feminism and its influence in our lives as women of God,  and the impact of it in our lives, is not something we discuss often. Most of the time, we do not even mix these two subjects together. I firmly believe that we must approach  these two subjects more. Sadly, I witnessed again, how this was confirmed on Saturday! The women were glad and amazed to comprehend so many things, finally. All the while being stunned of all this meant and the implications it had in their lives. Yet, it all starts with the Spirit making us first aware in our conscience…then the work continues in our lives. WOW! That is true freedom.

I am fully aware that it was harder to hear for some than others. Yet I also know that God continues His work in the hearts of his beloved at the pace that we let Him work in our lives and that which we are ready.  I was only the one, who for that day God granted the privilege to deliver a message that He had place on my heart, with great passion for the women, for His glory.

Ann L Beaulieu


3 Commentaires

L’autosuffisance … !?

Je suis tellement contente de pouvoir vous écrire ce matin! Je m’en rends compte en vous écrivant que cela me manquait vraiment. J’ai l’impression de vouloir tout vous dire, mais bon, je devrai choisir un sujet sinon vous serez plus mêlé que je me sens dans ma tête présentement, hé hé !

Donc, j’ai pensé vous parler de ce beau sujet qui me passionne depuis bientôt 4 ans :

la vague du féministe et son effet dans nos vies de femmes chrétiennes.

Je sais que j’en ai parlé auparavant dans d’autres blogues ici et là, mais je vais tenter d’aller plus en profondeur avec vous ce matin.

Malgré que mon livre sur la soumission soit terminé, et bientôt publié, je suis encore dans la lecture très approfondie de ce sujet pour mieux le comprendre. Donc, je l’étudie encore et je découvre de grandes richesses très profondes, entre autres, son effet entremêlé du féministe sur nos vies.

Je suis consciente, personnellement, comme j’ai été aveugle spirituellement pendant des années, dans ma marche à ce niveau. Et mon souhait pour vous, suite à la lecture de ce blogue, est que vous demandiez à l’Esprit de Dieu de vous ouvrir les yeux du cœur. Ainsi vous pourrez comprendre et être enseignable à ce qu’Il veut vous montrer. Car je sais pertinemment que ce n’est pas facile à lire et encore moins à accepter cette vérité pour nous comme femme. La résistance naturelle monte en nous!

Dernièrement j’ai écrit cette phrase sur mon mur de FB en anglais :

« beaucoup de femmes croient que l’autosuffisance égale le pouvoir!

Tristement, ceci est un des plus grands mensonges

parmi les femmes chrétiennes aussi… »

C’est le moins qu’on puisse dire, ceci a suscité un petit débat intéressant, et je n’ai pas du tout été surprise de voir la réaction de certaines femmes. Car j’aurais réagi de la même façon, avoir lu cela avant d’avoir étudié sur mon sujet. Cela confirme tout simplement ce que je savais déjà : notre société nous a bel et bien affectés au-delà de ce que nous pouvons penser ou croire. D’ailleurs, pourquoi en doutons-nous? La BIBLE nous le confirme! Elle nous dit sans cesse que le monde nous attire et que nous ne devons pas nous conformer au siècle présent (Romains 12:2, 1 Jean 2:15).

Pourtant, notre première réaction est spontanément, toujours la même, lorsqu’on veut expliquer notre raison d’être autosuffisante : un sentiment d’injustice, d’incompréhension ou d’abus. Ce qui bien des fois est vrai. Par contre, notre nouvelle façon de penser doit changer selon les Écritures. Mais la plupart du temps, dans de telles situations, ce n’est pas forcément notre première façon de faire. Au lieu de nous appuyer sur nos fondations bibliques, inconsciemment, nous appliquons les valeurs du féministe.

Je m’explique… malgré le fait que nous savons ce que dit la Parole de Dieu sur le rôle de la femme, et que nous sommes d’accord avec tout cela ; lorsque vient le temps de l’appliquer dans notre vie, quel genre d’attitude prenons-nous ?

Exemple : Notre mari nous demande de faire quelque chose qui n’est pas un

péché, mais cela ne nous plait pas.

Notre réaction : rébellion.

« J’ai mes droits, j’en ai fait assez pour aujourd’hui, tu dois apprécier

au moins cela avant de me demander plus !? »   Blablabla…

Voyez-vous, cette façon de penser est une influence, elle ne correspond pas du tout aux Écritures. La question à se poser est : « D’où vient-elle? »  Si elle ne vient pas de la Parole de Dieu, elle doit forcément venir de quelque part. C’est vrai, elle peut venir de bien d’autres endroits que du féministe, mais arrêtez-vous pour examiner vos réactions, attentivement, pendant plusieurs jours, et vous serez surprise.

Bon, je vous entends jusqu’ici me dire : « Ben là, attends une minute! »

Bien certainement qu’on peut parler avec nos conjoints et discuter, c’est simplement une mise en situation. Un bon mari chrétien va écouter son épouse et considérer son opinion et tout ce qu’elle fait. Mais, il se peut aussi que malgré cela, il demande ou il insiste pour que la chose soit faite. Qu’est-ce qu’on fait?   Vous lirez mon livre… hé hé, car là c’est un autre sujet, celui de la soumission.

Revenons à ma phrase : beaucoup de femmes croient que l’autosuffisance égale le pouvoir! Tristement, ceci est un des plus grands mensonges parmi les femmes chrétiennes aussi…

Voici la définition du mot autosuffisance :

–       capacité de subvenir à ses besoins sans intervention extérieure ;

–       synonymes : indépendant, libre, individualiste.

Maintenant, suite à la lecture de ce blogue et de cette définition devant vos yeux,

est-ce que votre vision sur cette phrase reste toujours la même?

Comme femme de Dieu, nous savons que la Bible nous dit clairement que nous devons dépendre de Dieu, de lui seul, pour tous nos besoins (le salut par grâce et sa mort expiatoire sur la croix).   Pourtant dans notre culture, nous avons adhéré au mensonge de croire en nous-mêmes pour bien des choses et malheureusement, l’autosuffisance en fait partie. Et, je suis persuadée que le mouvement féministe a une grande influence sur le fait de croire que nous avons besoin de nous protéger de l’homme. Et une façon d’atteindre cet objectif est de subvenir à ces propres besoins. Je suis une femme forte, je suis capable et j’ai tout pouvoir en moi pour y arriver ! Ce mensonge est en majeure partie, la source de nos problèmes !  D’où nous vient l’idée que nous avons besoin de personnes ?

L’autosuffisance n’égale pas le pouvoir, loin de là. Je dirais plutôt qu’elle démontre de l’autosatisfaction qui tend vers l’idolâtrie de soi, ce qui en résumé, est un péché contre Dieu. C’est comme dire à Dieu : « Je suis capable sans toi, sans l’ordre hiérarchique que tu as établi avec un but précis ; soit l’aide de mon mari, de l’église, de mes frères et sœurs, de mes amies ou bien d’autres gens ».

Dans de telles situations, avant même de commencer à blâmer nos maris, nos amies, ou autres, nous oublions qu’à la base, la source de tout cela, c’est le péché. En fait, lorsqu’on y réfléchit bien et qu’on étudie la Bible, elle nous dit clairement que la chute a été apportée dans le monde par la femme.  Donc, la conclusion, la malédiction sur nous, vient de nous-mêmes. Hum… intéressant, vue de cette façon ! Parce que lorsqu’une femme vit sa vie selon les exigences de la Parole de Dieu, elle est vraiment libre de cet esclavage et de cette malédiction contre elle-même.  Il faut donc arriver à adopter cette vision biblique centrée sur Christ. C’est essentiel à notre survie. Oui, c’est l’essentiel, si nous voulons vraiment être des femmes de Dieu, libre de l’effet du féministe dans nos vies.

En fin du compte, l’influence en est à un tel point que nous avons cru que nous étions obligées de nous rendre autosuffisante, pour nous protéger de l’homme parce qu’il est, en quelque sorte, le responsable de nos maux par tellement d’abus. Ce qui est vrai en partie, car l’homme a abusé de son pouvoir.  Bref, si on s’arrête pour y réfléchir, cette pensée est très loin de ce que nous enseignent les Écritures. Ne serait-ce pas plutôt à cause du péché ?

Enfin, si au départ notre diagnostic est mauvais, c’est certain que notre traitement de la cause sera mauvais aussi. Voilà l’importance de bien analyser notre vision sur la situation de « l’autosuffisance ». Nous avons fait, surtout dans notre troisième vague du féministe, des hommes vraiment « mauvais » et pour cette raison les femmes d’aujourd’hui semblent vouloir de plus en plus être autosuffisantes et elles en sont fières. Et on en retrouve malheureusement parmi les femmes chrétiennes. En faisant cela, elles s’éloignent de plus en plus de ce que les Écritures enseignent.

Pour moi, lorsque j’ai accepté que OUI le féministe m’ait affectée et m’affecte encore, c’est là que Dieu a pu commencer à faire une œuvre extraordinaire dans ma vie. Mais avant cela, je n’avais que de la rébellion dans mon cœur chaque fois qu’on m’en parlait.

Pourquoi ?  Parce que personne n’en parle.

Voilà pourquoi j’ai décidé de vous en parler. Je pense que c’est plus que temps qu’on discute de vraies affaires. Peut-être, que je vous aurai offensé, mais c’est normal. Lorsqu’on discute de choses inhabituelles, cela dérange nos croyances et nos fondements. Ce qui est prioritaire, c’est de s’assurer que c’est toujours fondamentalement biblique et non pas basé sur ce qu’on pense ou ce que la société dit, car l’on s’éloigne de la vérité.

Ce qui est fou, c’est que le monde dit aux femmes qu’elles atteindront l’égalité et la liberté si elles se battent pour leurs droits. Par contre, nous savons que la Bible dit tout à fait le contraire, que c’est seulement lorsqu’on renonce à la liberté qu’on trouve la vraie égalité dans ce monde pécheur.

Quelles phrases allez-vous croire ?  Si on est honnête, à certains moments, on se promène d’une à l’autre par manque de convictions et de connaissances de la Parole de Dieu. Voilà l’importance de connaitre les Écritures et d’avoir une fondation solide de ce qu’elle dit pour nous, en tant que femme, et de toute l’influence autour de nous.

Bon, je m’arrête ici ! Je reviendrai une autre fois, car ce sujet me passionne. J’espère que je vous ai donné le désir de sonder vos cœurs devant notre Dieu, d’examiner vos réactions, à savoir, si comme moi, vous avez un petit côté féministe qui sommeille en vous…

Votre sœur en Jésus Christ,

Ann L Beaulieu