Centré sur Dieu!

Ann L Beaulieu, Blogueuse, auteure et conférencière. Déterminée, expressive, colorée et persévérante dans la foi à cause de Dieu!

Le soulagement du pardon

2 Commentaires

Ce matin-là comme tous les autres jours, j’ai ouvert mon journal de prière et j’ai écrit à mon Dieu ce qui était sur mon cœur. J’aime lui dire ce qui m’est cher, ce qui me dérange, tout ce que je vis et mes états d’âme. C’est un des plus beaux moments de ma journée, tellement que lorsque je n’ai pas pris le temps d’écrire et que je fais simplement prier à haute voix, j’ai comme l’impression que je n’ai pas prié intimement à mon papa céleste.  Pour certains, cela peut avoir l’air bizarre, mais pour moi qui aime écrire, je suppose que c’est naturel, c’est comme ma façon préférée de communiquer.

Je ne savais pas ce que Dieu me réservait ce matin-là, comme je ne le sais jamais d’ailleurs ! Mais, j’ai eu droit à une grande et merveilleuse intervention de sa part. J’aime quand Dieu me montre sa puissance de cette façon. Je suis persuadée qu’Il se révèle à vous aussi, de bien des façons. Saisissons ces moments si merveilleux pour s’arrêter et écouter, ces temps où Il veut nous enseigner et faire une œuvre dans nos vies.

Bien, ce matin-là, c’est ce qu’Il a fait. Dans notre intimité, Il m’a montré mon cœur, et SON cœur à LUI.

Depuis plusieurs mois, j’ai vécu et je vis encore beaucoup d’injustice face à une situation très délicate, sur laquelle je n’ai aucun contrôle. Mais Dieu lui est Souverain, donc je m’appuie sur cette vérité biblique, mais je vis quand même les conséquences de cette réalité dans ma vie ici-bas, sur la terre présentement.  Alors, c’est quelque chose avec laquelle, j’ai dû lutter pour ne pas porter de colère ou de haine dans mon cœur envers la personne concernée.  Les mois sont passés et avec Dieu à mes côtés, je croyais vraiment que tout était bien. Je pensais que je déposais ce fardeau à la croix de Dieu chaque jour, et je le faisais, croyez-moi.

Oui, c’est vrai, je le faisais. Par contre, j’ai réalisé que c’est un long processus. Du moins pour moi. C’est comme si tranquillement j’arrive à la destination, je m’explique.

Je priais pour la personne ce matin, et tout à coup, j’avais de l’amour qui montait en moi ! Oui, c’est comme enfin ! Voilà ! Après des mois, je suis en paix lorsque je pense à cette personne. Je me sens tellement libérée, libre de tout fardeau, lequel m’empêchait ou ralentissait ma croissance spirituelle. WOW, j’étais émerveillée, quelle joie dans mon cœur, je savais que Dieu venait de faire une grande œuvre de réconciliation, cela ne venait pas de moi. C’était l’œuvre de son Esprit qui agissait puissamment en moi.

Une douceur pour mon âme montait en moi,  
un rafraichissement pour mon esprit,  
et une joie qui ranime la vie en moi !
 

Quelle énergie, je sens la différence et je me sens comme si je me réveille d’un long sommeil. Merci Seigneur ! Voici la liberté et le pouvoir du pardon par la grâce de Jésus Christ. J’étais sous un fardeau jusqu’à ce qu’une lueur d’espoir et une fraicheur commencent à se réveiller en moi. Merci Seigneur, car même si l’on pense que tu ne travailles pas en nous, tu es en train de faire ton œuvre merveilleuse et tu ne nous abandonnes jamais.

Ah, je suis bien consciente que je vais avoir d’autres moments de tentation où je devrai me rappeler cette prière, voilà pourquoi je l’ai écrite. Mais comme l’apôtre Paul, je devrai choisir de regarder en avant et choisir de glorifier Dieu en toutes circonstances.

Je voulais vous partager ce moment intime de ma vie en espérant que cela puisse vous encourager, si, comme moi, vous vivez des temps difficiles, où Dieu permet des tensions ou des relations plutôt tendues. Le pardon n’est possible que si nous allons au pied de la croix.  Notre modèle c’est Christ lui-même, il est l’exemple parfait, suivons ses pas, mais pas sans sa puissance !

« Si vous pardonnez aux hommes leurs offenses, votre Père céleste vous pardonnera aussi ; »    Matthieu 6 ; 14

Ann L. Beaulieu

« Nous cherchons à améliorer notre nature, tandis que nous devrions permettre

à Christ d’anéantir cette nature et de mettre la sienne à la place,

“sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui”,

afin que le corps de péché fût frappé d’impuissance

et que nous ne soyons plus asservis au péché. »

Affranchis du péché !     N’est-ce pas une vie glorieuse que celle-là ?

Renée de Benoit

Advertisements

Auteur : annlbeaulieu

Réformée Baptiste, écrivaine, auteure, aime les chats, le tricot et la lecture.

2 réflexions sur “Le soulagement du pardon

  1. WOW! Le pardon!

    Je pourrais facilement écrire 30 pages dans un délai assez court sur le pardon, et pourtant il ne s’agit pas de bien connaître la définition du pardon ou encore de discourir sur les étapes nécessaires pour appliquer ce que notre Seigneur nous a ordonné dans ses précieux enseignements. Non, si je prenais ce chemin, je me sentirais vite dépourvue et mon cœur ne vivrait pas ce que mes pensées exprimeraient. Il s’agit plutôt de pardonner à celui qui m’offense afin que mon Dieu et Père me pardonne lui aussi mes offenses.

    Je crois que la plupart d’entre nous serait d’accord pour affirmer que les petites offenses (Elles sont différentes pour chacune de nous. on ne peut donc pas juger sur ce que peut représenter une petite ou une grande offense) se pardonne plutôt facilement. Par contre, lorsqu’il s’agit de trahison, d’abus de toute sorte, de mensonge, d’infidélité, de violence, de rejet, d’abandon, et tout ce qui peut te venir à l’esprit que tu juges plus grave, là je crois que pour pardonner il faut de l’aide, mais pas n’importe laquelle. Non, il nous faut une aide divine. Une personne qui s’y connaît sur le sujet. Un être qui a expérimenté le pardon et qui serait un exemple à suivre.

    En y regardant de plus près, qui de mieux placé que Jésus-Christ peut nous instruire par Sa vie et Son sacrifice sur ce qu’est le Pardon. Lui qui n’a pas ouvert la bouche devant Pilate et devant Hérode (pas comme moi), qui ne s’est pas défendu et pourtant il aurait pu, ni débattu et pourtant il aurait pu. Lui qui a regardé avec amour le « criminel » crucifié à ses côtés et qui lui a affirmé qu’il serait avec Lui dans le paradis le jour même. Lui qui, est allé jusqu’à la « folie du pardon » (parole qui dépasse encore mon entendement et qui me fait pleurer) en demandant à Son Père « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font. » (Luc 23.34) pour tous ceux qui pourtant se moquaient de Lui avec mépris au pied de la croix…Comment demeurer indifférente devant tant d’amour et comment retenir « prisonnier » par mon manque de pardon celui ou celle qui m’a fait du tort….

    Je dirais que ce que Jésus a souffert et enduré pour moi, pour toi et pour nous tous, jusqu’à l’infâme croix, me pousse à accorder le pardon sans tarder à celui ou celle qui me cause du tort ou qui agit injustement à mon égard. Lui, Le Juste, qui était sans péché et qui a subit volontairement la plus « ignoble » des injustices pour notre Salut. Moi qui ne méritais rien et pourtant Dieu m’a fait grâce gratuitement offrant Son Fils comme sacrifice pour m’accorder la vie éternelle. Quel cadeau! Quel amour!!!!!! WOW!

    C’est Son amour et Sa grâce qui me pousse à pardonner…….77 fois 7 fois comme me demande Le Maître..

    Merci ma sœur bien-aimée pour ton sujet, ton partage et surtout de passer par-dessus l’offense en pardonnant ceux qui te font du mal volontairement ou non et en laissant à notre Seigneur le soin de s’occuper des conséquences. Merci de me permettre d’être un témoin privilégié de ta vie…

    Tendrement,

    Ton amie en Christ,
    Lise xxoxx

  2. Gloire à Dieu! 🙂

J’aime bien lire les partages de mes lecteurs/lectrices. Tous commentaires encourageants, gentils et bibliques seront publiés. Vos commentaires sont les bienvenus! I love reading what you desire to share. All comments that are encouraging, considerate and biblical will be published. Your comments are welcomed! Ann :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s