Centré sur Dieu!

Ann L Beaulieu, Blogueuse, auteure et conférencière. Déterminée, expressive, colorée et persévérante dans la foi à cause de Dieu!

Résoudre les conflits quotidiens – Resolving Everyday Conflict

6 Commentaires

Livre Français

Revue de livre

Résoudre les conflits quotidiens

Par

Ken Sande et Kevin Johnson

Nous avons tous connu des conflits dans nos vies et nous en connaîtrons encore, c’est presque garanti. Cela fait partie de la vie au quotidien comme vous le savez sûrement! Mais comment résoudre ces conflits? Ça, c’est totalement autre chose et à plus forte raison si nous voulons les résoudre de façon biblique…

Ce petit livre de 147 pages se lit facilement et rapidement. Les auteurs nous communiquent des points pragmatiques et bibliques sur la réconciliation pour nous aider à rétablir la paix lors de conflits. Ainsi nous pouvons être en mesure de mettre en pratique notre théologie!

J’ai bien aimé qu’ils prennent le temps d’expliquer la nature et l’origine des conflits. Ce que nous avons malheureusement tous tendance à oublier lorsque nous sommes aux prises dans une situation conflictuelle.
Je les cite: « Un conflit se produit lorsque votre avis diverge de celui d’une autre personne par rapport à ce que vous pensez, ce que vous voulez ou ce que vous faites. Le conflit commence lorsque vous n’obtenez pas ce que vous voulez. »

Une belle réflexion à méditer, n’est-ce pas?

Voilà où nous en sommes comme enfants de Dieu.

  • Est-ce que nous nous démarquons des gens de la société dans nos relations conflictuelles ?

Comment allons-nous résoudre nos conflits au quotidien ?

Comme les gens dans la société ou comme l’Évangile nous le demande ?

Nous sommes appelés à être des artisans de paix. Pourtant, si vous êtes comme moi, vous savez que parfois, cela n’est pas toujours aussi facile qu’on aimerait. Néanmoins, Dieu nous demande et nous équipe pour faire cette tâche à laquelle Il s’attend de nous, ses enfants.

Sande et Johnson nous pointent constamment sur la puissance de la croix, pour arriver à être en mesure de retrouver la paix lors de conflits. Car sans la puissance de l’Évangile dans nos vies cela sera quasi humainement impossible.

Ils nous présentent plusieurs étapes et différentes sortes de conflits. Cela nous aide à comprendre mieux nos réactions ainsi que celles de l’autre.

Exemples: Fuir, affronter, ou faire la paix.

Enfin, ce livre nous pousse à offrir le pardon, la réconciliation et cela malgré le fait qu’il soit possible qu’il n’y ait pas nécessairement une réconciliation de paix réciproque. Nous pouvons puiser dans la grâce de Dieu pour leur offrir :

Un cadeau de réconciliation par grâce = vaincre le mal par le bien pour la gloire de Dieu.

Ce livre est un beau cadeau à s’offrir à soi-même et à relire souvent. Une lecture bien encourageante et surtout édifiante pour celui qui cherche à grandir dans les voies de Son Maître!

Ann L Beaulieu

* J’ai reçu ce livre gratuitement de Éditions Cruciforme. Par contre, cela ne m’impose aucune obligation. Je suis libre d’écrire favorablement ou pas, en donnant mon opinion personnelle, selon mon discernement et mes pensées.

Livre Anglais

Book Review

Resolving Everyday Conflict

By

Ken Sande and Kevin Johnson

Most of us have experienced conflicts in our everyday lives and probably will have more to come, that’s almost a guarantee. This is a part of daily living, as you most surely know! Yet how do we resolve those conflicts? That is quite frankly a totally different thing especially if we wish to resolve them in a biblical manner…

This small book of 147 pages reads easily and rapidly. The authors communicate both the pragmatic and biblical sides of reconciliation in order to help us attain peace during our troubled times. Therefore we are able to practice our theology!

I really liked that fact that they took the time to explain the nature and origin of conflicts. Which many times unfortunately, in such a contentious situation, all of us have a tendency of forgetting this.
Translating in my own words from the French book: « a conflict arises when you have a divergence of opinion from that of an other person in relation to what you think, what you want, or what you do. The conflict starts when you don not obtain what it is you desire« .
A good reflection to meditate on, don’t you think?

This is where we are as children of God.
Do we as children of God stand out in a contentious relationship in our society?
How will we resolve our daily conflicts?
Like the ways of the world or like the Gospel calls us to practice?

We are called to be peacemakers. Yet, if you are anything like me, you know that sometimes, this is not as easy as you’d like. Nonetheless, God ask and equips us to do the task, which He expects from his children.

Sande and Johnson point us constantly on the power of the cross, so that we may arrive at the point of finding peace in conflict. Of course without the power of the Gospel in our lives this is almost humanly impossible.

They expose the different stages and types of conflicts to us. Which help us understand better our reactions and those of others. Example: confrontation, running away, or making peace.

Most importantly this book pushes us into offering  forgiveness, reconciliation and all this despite the fact that there may not be a mutual and peaceful reconciliation. We can dig into Gods never ending grace to offer it generously:
A gift of reconciliation given in grace = victory from evil for the glory of God!
 
This book is a wonderful gift to offer to your self and read often. Very encouraging but mostly edifying for the person that desires to grow in the ways of The Lord!

Ann L Beaulieu

* I have received a free copy of the book by Éditions Cruciforme.  However I am under no obligation to write a positive review. These are entirely my own personal opinions and thoughts expressed according to my own discernment.

Publicités

Est-ce que je suis rendue grande…Am I all grown-up

1 commentaire

Est-ce que je suis rendue grande maintenant, Seigneur ?

Ann B.Photojpg

 

Si vous avez des enfants, vous avez fort probablement entendu cette phrase auparavant :

«Maman/papa, est-ce que je suis grand/grande maintenant?»

Si vous ne l’avez pas encore entendu, croyez-moi, elle ne tardera pas à venir tôt ou tard!

Parfois, lorsque je me regarde, je trouve que je suis un peu comme une enfant qui ne voit pas de changement dans sa vie spirituelle. Non, tout semble comme à l’habitude.

Est-ce que cela veut dire

  • que je ne grandis pas en soi?

Ou

  • que je ne vois pas ce que j’aimerais voir?

Du genre des GROS fruits!!! Visibles, pour que tous puissent les voir, incluant moi même… Hum.

Je dirais que j’ai plus souvent l’impression de voir le péché dans ma vie et ce que je dois continuellement confesser devant Dieu.

Je réalise, de plus en plus :

  • mon besoin de Christ,
  • la nécessité de sa grâce dans ma vie,
  • je ne peux rien faire sans Lui.  Paradoxalement, d’où me vient cette idée folle?

En tant que chrétienne qui grandit spirituellement :

  • cela devrait paraitre extérieurement,
  • se voir automatiquement,
  • le sentir intérieurement.

Se pourrait-il que parfois Dieu permette que nous ne puissions pas voir le changement qu’il opère en nous?

Oui, certainement que c’est possible. Dieu connait très bien mon cœur pècheresse. Il est possible que je m’attribue la gloire à moi-même au lieu de la donner à Dieu et mon cœur s’enflerait d’orgueil. Dans ce cas, Il peut choisir de faire en sorte que mes yeux soient voilés à ma croissance spirituelle.

Pour moi, la réalité est simple :

  • Arrêter de penser à moi tout le temps et à mon désir de vouloir grandir spirituellement.
  • Cela n’est pas l’œuvre de l’Esprit en moi, mais bien plus, MOI, qui travaille pour atteindre un « semblant de changement de vie spirituelle ».

Puisque je sais très bien que c’est seulement par l’œuvre transformatrice de l’Esprit Saint en moi et non pas par mes propres forces que j’arrive à grandir. Je dois donc passer plus de temps à regarder à ce que Christ a fait pour moi à la croix pour m’accorder le privilège d’être capable par sa grâce de grandir spirituellement.

WOW, quelle perspective différente!

«Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi.
Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.
Ce n’est pas par les œuvres, afin que personne ne se glorifie.
Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ
pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d’avance,
afin que nous les pratiquions.»
Éphésiens 2 : 8-10

Soyons honnêtes, parfois on regarde à nous-mêmes pour savoir si nous grandissons ou pas. Il est plus que probable que bien des fois nous travaillons nous-mêmes à vouloir grandir… mais nous sommes aussi des enfants de Dieu. Donc, l’Esprit travaille aussi dans nos vies, heureusement. Amen!

«Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entier, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! Celui qui vous a appelés est fidèle, et c’est lui qui le fera.»
                                                                                                                   1 Thessaloniciens 5 : 23, 24
  •  Alors, est-ce que je grandis?

Sûrement, puisque j’aime et je suis fidèle à mon Dieu par Sa puissance seulement. Par contre, que je voie ou pas les fruits dans ma vie, cela ne devrait pas être un obstacle à mon amour et à mon engagement. Il n’y a pas de baromètre pour mesurer la grandeur spirituelle de ma vie chrétienne. Car bien des fois, les autres voient les fruits dans nos vies et nous ne voyons rien.

Garder mes yeux sur Dieu et apprécier l’œuvre de Jésus-Christ accomplie pour moi à la croix, cela me fera porter du fruit, c’est garanti! Puisque je ne vis plus pour moi, mais pour Lui. Je pratiquerai ainsi les bonnes œuvres que Dieu a préparées d’avance pour moi et par le fait même, que je le sente ou non, je grandirai… Amen!

Il me suffit de respirer profondément une bonne dose de grâce et de m’appuyer sur celui qui produit le changement en moi, Jésus.

«Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre
la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ.»
Philippiens 1:6
 
 

Ann L Beaulieu

Am I all grown-up now, Lord?

Photo Ann Beaulieu

If you have children, you have probably heard this phrase before: “Mom/dad, am I a grown-up now”? If you haven’t heard it yet, believe me it is only a matter of time!

Sometimes, when I look at myself, I find myself to be somewhat like this child. Especially if I don’t see any changes in my spiritual life. Everything seems habitual.

Does this mean,

–       that I am not growing?

Or

–       that I am not seeing what I would like to see?

Something like big fruits!!! Visible for all to see, including myself… hum.

More often I would say my first impression is to see the sin in my life and the fact that I must continually confess before God. I realize more and more:

–  my need for Christ,

–  the necessity of his grace,

–  that I cannot do anything without him.

Paradoxically, where does this silly idea come from? That as a spiritually growing Christian:

–       this should be showing outwardly,

–       that it should be seen automatically,

–       and felt internally.

Could it be that at times God does permit that we do not see the changes he operates in us?

Yes, certainly it is possible. God knows fully well my sinful heart. It is even possible that I attribute glory to myself instead of giving it to God. Puffing up my heart with pride. In that case, God may chose to cover my eyes up to my spiritual growth. Protecting me of my own self.

For me the reality is simple:

–       Stop thinking about myself all the time and my spiritual growth

–       Which is not the work of the Holy Spirit in me, but ME working to attain some sort of “resemblance of spiritual growth.

For I know that it is only by the transforming work of the Holy Spirit that I will arrive to growth and not by my own forces. Therefore, passing more time focusing on what Christ has done for me on the cross, grants me to be able by grace, to understand better and grow spiritually.

WOW, what a different perspective!

For by grace you have been saved through faith; and that not of yourselves, it is the gift of God;
not as a result of works, so that no one may boast. For we are His workmanship,
created in Christ Jesus for good works, which God prepared beforehand so that we would walk in them.
Ephesians 2: 8-10

If we are to be honest, many times we do look to ourselves to see if we are growing or not. We want to know if we are grown-ups yet! More often than not, we work on our own forces… but we are children of God. So fortunately the Spirit works in our lives. Amen!

Now may the God of peace Himself sanctify you entirely; and may your spirit and soul and body be preserved complete,
without blame at the coming of our Lord Jesus Christ.
Faithful is He who calls you, and He also will bring it to pass.
1 Thessalonians 5: 23, 24
 

So, am I growing-up, Lord?

Surely, since I love the Lord and I am faithful to God by his power only. However, that I see fruits or not in my life concerning my spiritual growth should not be an obstacle towards my love or engagement to Christ. There is no barometer to measure my spiritual growth in my Christian life. Many times others will see fruits in ours lives, while we do not see them.

Keeping my eyes on the cross, on the accomplished work of Jesus Christ for me, that will keep me producing fruits that will bring growth. It’s guaranteed! Since I am no longer living for me but for him. I will then practice the good works that God has prepared in advance for me, whether I feel it or not I will be growing… Amen!

All I need is to breath in a good dose of grace and rely on the one that produces the changes in me. Jesus.

For I am confident of this very thing, that He who began a good work in you will perfect it until the day of Christ Jesus.
Philippians 1:6
 

Ann L Beaulieu

Lavage de salle de bain…

1 commentaire

Bon, voilà, je viens tout juste de finir une tâche ménagère que je n’aime pas faire et je suis certaine que plusieurs diront comme moi. «Nettoyer la salle de bain». C’est une tâche ingrate, car dans cinq minutes elle sera à refaire, du moins chez moi!

salle de bain

Mais vous savez quoi? Pour la première fois dans ma tête, j’ai fait un parallèle avec ma vie chrétienne. Ah ha! Je me suis dit que c’est comme nous avec notre Dieu.  Nous devons constamment retourner au trône de notre Dieu pour recevoir son pardon même si nous savons que nous sommes pardonnés pour tous nos péchés passés, présents et futurs. Nous allons vers Lui et nous confessons nos manquements, nos faiblesses, nos péchés et Dieu dans Sa grâce nous pardonne continuellement fois après fois et ainsi de suite. C’est toujours à recommencer pour Lui envers nous aussi! Heureusement, Jésus-Christ a tout accompli à la croix une fois pour toutes! N’est-ce pas?

Par contre, je doute fort que Dieu se plaigne de cela comme moi je fais pour ma salle de bain. En fait, à bien y penser, j’ai plutôt tendance à murmurer occasionnellement. Oui, je l’admets, et cette prise de conscience m’a aussi amenée à la confession de ce péché, car c’est si facile de se laisser-aller. Ha, j’aime regarder à la croix, j’en ai tellement besoin. J’ai besoin d’être sauvée de moi-même et de mon égocentrisme dans ces moments-là. L’idée est que je voudrais passer à autre chose, cela me semble tout à fait légitime, non? Pourtant, ces petits moments-là sont significatifs et font partie de ma vie et de qui je suis, au quotidien. Dur à croire, hein?

La Parole dit clairement de faire tout sans murmure… voilà! Mais ce n’est pas seulement du murmure honnêtement, c’est plus que cela. Bon, voilà, je vous le confesse. Dans ces moments-là, je me dis toujours: «Pourquoi c’est TOUJOURS MOI qui fais la salle de bain?  Pourquoi que… pourquoi??? » Et ça déboule comme vous ne pouvez pas vous imaginer. Pendant ce temps, mon petit mari très inconscient de tout ceci est à son travail en train de pourvoir à TOUS mes besoins!!! Je sais bien pourquoi c’est moi qui fais la salle de bain et non lui, mais, dans ces circonstances précisément, je suis centrée sur moi et je voudrais avoir une femme de ménage, quoi!

La seule raison que je vous écris ces vérités, c’est parce que j’ose croire que je ne suis pas la seule dans ce monde qui vit ces moments de folies extrêmes dans son cerveau. Ce ne sont pas des choses que nous osons dire tout haut. Pourtant, je pense que nous devrions, même si je sais qu’on va peut-être nous juger. C’est bien en parlant qu’on s’aperçoit qu’on n’est pas toute seule à vivre ces situations. En fait, au lieu d’être découragée toute seule et se sentir toujours comme un échec, on peut s’encourager à persévérer et regarder à Christ et Son œuvre accomplie à la croix pour nous, pour nous libérer.

Ce qui est le plus encourageant dans cette histoire vraie, c’est qu’après ce bel épisode, non seulement j’avais une salle de bain propre, mais j’avais un cœur propre! WOW…drôle, mais vrai! Parce que j’ai confessé mon péché à Dieu. Je me sentais bien et ma maison sentait bon aussi… Ha ha! Parfois, Dieu se révèle à nous à travers des situations très simples auxquelles on s’attend le moins. Ce qui a touché mon cœur, c’est de voir une fois de plus comment Dieu est patient avec moi. Même si bien des fois, je dis connaitre des choses et que je ne les fais pas, Il ne me retranche pas Son amour ni Son pardon. Merci Seigneur!

OUI, Dieu doit constamment recommencer avec moi, jour après jour, et parfois c’est minute après minute… je ne comprends pas vite. Heureusement, notre Dieu est patient. Non seulement Il recommence, mais la Bible nous dit qu’Il ne se souvient plus de nos transgressions! Ah!… J’ai beaucoup à apprendre de cette leçon de lavage de salle de bain.

Merci Seigneur,

Consacré à Lui

Ann L Beaulieu