Centré sur Dieu!

Ann L Beaulieu, Blogueuse, auteure et conférencière. Déterminée, expressive, colorée et persévérante dans la foi à cause de Dieu!

Où sont fixés mes yeux? – On who are my eyes fixed upon?

4 Commentaires

Où sont fixés mes yeux?

Dernièrement, avec tout ce que j’ai vécu face à ma santé, je me suis retrouvée, à l’occasion, dans des combats au niveau de mes pensées.

J’en suis vite venue à la conclusion que ce n’est pas

  • toutes nos connaissances ou même notre manque de connaissances qui change quelque chose à une situation.
    • Mais bien plus
      • notre regard sur la situation et
      • sur qui nos yeux sont fixés!

Voilà ce qui fera la différence dans notre vie ou notre façon de vivre notre souffrance, notre deuil, notre tragédie, notre perte ou toute autre situation, quelle qu’elle soit.

Si nos yeux ne sont pas sur Dieu, sur Ses promesses, et sur Sa souveraineté, nous pourrions sans doute être habités du découragement. Cela va de soi, car, tout naturellement, nous les fixerons sur nous-mêmes, sur les autres ou sur des biens matériels. Le monde voudrait bien nous faire croire que les autres options sont bonnes et il nous encourage à trouver notre paix et notre force en nous-mêmes ou en toute autre chose. Par contre, la Parole nous donne la vérité, qui n’est pas tout à fait de cet avis.

Fort probablement, cela est dû à mon état physique qui diminue avec la maladie et l’âge, j’en conviens, néanmoins, je trouve que notre société est de plus en plus axée sur la force physique et mentale. À voir comment nous devons toujours être fortes pour nous surpasser hors du commun. Notre identité ou prestige venant en soi de notre propre force. Lorsque je regarde autour de moi, je vois beaucoup de jeunes et moins jeunes gens qui font tout pour atteindre cela. Dans ce monde, le mensonge véhiculé semble être ceci: «Si tu es fort, c’est bien, mais si tu es faible, bien ça c’est vraiment très faible! »

Je ne sais pas, mais pour une personne comme moi qui est très atteinte physiquement dans son corps par la maladie, un mensonge comme cela est plutôt difficile à vivre et décourage si on veut être fort. Cela ne peut que propulser quelqu’un encore plus au découragement, il me semble. Non, je préfère croire la vérité de la Parole de Dieu.

Voici quelques vérités de la Parole qui m’encourage énormément :

Je puis tout par celui qui me fortifie.    Philippiens 4:13

 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruits, car sans moi vous ne pouvez rien faire.  Jean 15 : 5

Trois fois j’ai prié le Seigneur de l’éloigner de moi, et il m’a dit:  Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.   2 Corinthiens 12 : 8-9

Lorsqu’on y réfléchit, c’est vraiment encourageant de croire à la Parole de Dieu. Beaucoup plus que de croire en soi-même. Puiser dans ses propres forces pour trouver son courage, espoir, volonté, etc., cela devient épuisant à la longue. Mais, s’appuyer sur le Tout Puissant qui a tout accompli, et même vaincu la mort, c’est officiellement rassurant et gagnant.

À bien y réfléchir, je pense que malgré toutes les difficultés que cela implique, reconnaitre ma faiblesse physique, mentale et surtout spirituelle est un précieux avantage dans ma vie. Puisque c’est un moyen pour que Dieu puisse œuvrer par son Esprit et que je me laisse transformer pour Sa gloire.

Ann L Beaulieu

Bible

On who are my eyes fixed upon?

Lately, going through all these health issues, I have found myself in a battle with my thoughts. I have quickly come to the conclusion that  – it is not all our knowledge or our lack of knowledge that changes a situation.

 But more – our perspective on the situation and

                    – on who our eyes will be fixed upon!

That’s what makes the difference in our lives or the way will we live our suffering, mourning, tragedy, lost or any other circumstances.

If our eyes are not on God, his promises and his Sovereignty, we could no doubt be inhabited by discouragement. This goes without saying, because naturally we will fix our eyes on ourselves, others or material things. The world encourages us to find truth in these deceiving options, pretending they are good. It will also persuade us to find courage and strength in ourselves. However, the word of God gives us the truth and it is not quite in agreement with these.

This opinion is probably due to my physical state which is diminishing with age and my illness, I admit it. Nonetheless, I find our society to be more and more orientated on physically fitness and mental force. There is an underling belief that we need to stay strong no matter what happens. Our identity and prestige being found in ourselves and in our strengths. As I look around me, I see many young and old people doing all they can to attain this. In this world one lie that satan seems to be spreading is this: “If you are strong, that is good, but if you are weak, well that is truly, really weak”!

I don’t know, but for a person like me who is very affected physically by illness, a lie like this is somewhat difficult and discouraging. Even if I would so desire to be strong. It seems to me, that it could only propel someone even deeper into discouragement. No, I rather believe in the truths of the word of God.

Here are a few truths from the Word that encourage me;

I can do all things through Him who strengthens me,  – Philippians 4: 13

I am the vine, you are the branches; he who abides in Me and I in him, he bears much fruit, for apart from Me you can do nothing.John 15: 5

Concerning this I implored the Lord three times that it might leave me. And He has said to me, “My grace is sufficient for you, for power is perfected in weakness.” Most gladly, therefore, I will rather boast about my weaknesses, so that the power of Christ may dwell in me. –  2 Corinthians 12: 8-9

When we think about it, it is most encouraging to believe in the word of God. Much more than believing in ourselves! Drawing on one’s reserves to find courage, hope, willpower, etc., becomes exhausting along the way. On the other hand, relying on the word of God, the all mighty that has accomplished all and conquered death, is more that reassuring, it’s victory.

Despite everything, after pondering on my weaknesses with all that they involve in my life, accepting and admitting my limitations physically, (mentally and spiritually) are a precious gift. Since they are a way that God can work by his Spirit to transform me so that I may glorify him.

Ann L Beaulieu

Publicités

Le jour tant attendu!

Poster un commentaire

 

 

 

Voici, c’est aujourd’hui le jour tant attendu! C’est ici la journée que l’Éternel a fait :

«Qu’elle soit pour nous un sujet d’allégresse et de joie

Psaumes 118 : 24

« Hubby » attend ce jour depuis longtemps, espérant, priant, et mettant beaucoup d’énergie à faire tout son possible jusqu’à ce que ce jour arrive. Et il l’a bien fait! C’est un gros pas en avant, et il y en a bien d’autres à venir pour atteindre son but, du moins, c’est ce qu’on espère. Nous prions et espérons que Dieu honore nos désirs, mais nous savons aussi qu’Il est Souverain avant tout.

Sur cette route, mon « Hubby » et moi sommes sur la voie de la sanctification évidemment. Dans cette aventure, Dieu semble vouloir révéler à mon cœur bien des endroits que je dois déposer à ses pieds et confesser… OUI!

Donc, le matin même de cet évènement spécial avait lieu avec mon « Hubby », la tension était haute bien sûr. De un, il y avait une tempête et nous avions 11/2 heures de route à faire pour nous rendre à destination dans la tempête, sous pression. Ouf! Je devrais mieux connaitre mon mari après plus de 31 ans de mariage, non? Da! … Bien, il semble que je manque encore de retenue sur ma langue et ma patience.  Mon amour a besoin d’être rempli par Christ constamment. Tant qu’à être dans la confession, pourquoi ne pas ajouter de la grâce? Voilà ce qui m’arrive lorsque je sens que l’on me fait du mal que je ne le mérite pas!!!!! Oh la la… le pardon ce n’est pas facile à ce moment-là, ça prend de l’humilité par la puissance de l’œuvre de Jésus Christ. Et je dirais qu’il faut vraiment désirer vouloir glorifier Dieu. Malheureusement, à ce moment précis, je désirais plus me glorifier que m’humilier, bien… baf!

Je n’entendais plus l’Esprit qui voulait faire son œuvre en moi. J’ai carrément poussé l’Esprit de côté et laisser la chair faire son travail tout seul comme elle peut le faire si bien. Très égoïstement, j’ai satisfait mes désirs charnels temporaires. Cela peut sembler drôle, amusant, mais après coup lorsque l’Esprit Saint me convainc de péché (ce n’est pas long) j’ai beaucoup de chagrin. Je pleure à Dieu et je me repens de mon péché.

Alors Dieu m’a encore une fois fait prendre conscience de mon mot {Consécration}: « Ann, à qui es-tu consacré? Parfois, j’ai l’impression que je suis consacrée à une religion, un rituel, des habitudes, et à moi même. Suis-je la seule? Ah! Bien sûr, je sais que ce n’est pas ça, mais Dieu travaille mon cœur tellement en profondeur que je scrute le fond….

Est-ce une illusion? Est-ce vrai? Je veux vivre la vraie vie avec Christ, libre de toute forme de religion, de rituel et de tout. Mais en même temps, j’en fais forcément par amour, par don de soi, par service. Enfin, ce que Dieu m’enseigne, c’est simple, encore une fois, Il doit être au centre de ma {Consécration}, Il doit prendre le « TOP » priorité dans ma vie, toujours et sur tout, pas de substitut.

Ce n’est pas compliqué dans le fond, il s’agit de nous laisser transformer continuellement par l’Esprit de Christ au quotidien et d’obéir. Ha ha ha… oui, c’est simple sur papier ou à lire, mais comme vous et moi savons très bien que dans nos vies de tous les jours, les combats et la réalité dans son application sont deux choses différentes.

Par contre, Christ nous dit dans la Bible, dans Jean 16 : 33 –

«Je vous ai dit ces choses, afin que vous ayez la paix en moi.

Vous aurez des tribulations dans le monde;

mais prenez courage, j’ai vaincu le monde.»

 

Pouvons-nous être plus encouragés à persévérer que cela? Je ne crois pas, alors allons de l’avant et combattons le bon combat de la foi avec celui qui nous a tout donné. AMEN

Consacré à Lui,

Ann L Beaulieu


Poster un commentaire

Des nouvelles qui bouleversent notre vie…

Il fait extrêmement froid dehors ce matin, hier il pleuvait! Ces changements climatiques causent des traumatismes à mon corps provoquant des crises de douleurs… mais honnêtement mis à part ces maux physiques qui sont loin d’être négligeables, ce n’est pas ce qui me préoccupe le plus.

Je me sens prise avec mes sentiments Seigneur… je me sens poignée entre deux mondes complètement à l’opposé l’un de l’autre.  Je n’arrive pas à vivre ni l’un ni l’autre pour l’instant. Dans la même soirée, à intervalle d’une heure entre chacune j’ai vécu :

De la joie extrême,

  •  on m’annonce une belle joie, une des plus belles bénédictions

   pour une maman :  Je vais être grand-maman!!! Yahou… Je l’aime

   déjà ce ti-pou d’amour xx

À la tristesse extrême,

  •  on m’annonce une des plus tristes nouvelles pour un enfant, que

   mon père est à l’hôpital et que sa vie est en danger. Suite à une

   commotion cérébrale, il doit être opéré en urgence…

   Une opération délicate d’environ 4 heures.

Je suis assise dans ma chaise depuis ce matin, et pour être franche, je n’ai pas bougé beaucoup. Je ne peux pas dire que je suis anxieuse ou inquiète;  je me sens plutôt calme et sereine, j’ai une grande paix malgré la tristesse.

Car, j’ai aussi un grand sentiment de bonheur, nous (surtout Gran’Ann) attendions ce petit bébé avec joie ! Je priais déjà pour lui ou elle, du jour où Dieu déciderait le début de sa vie…

-Est-ce possible de concilier ces deux émotions extrêmes?

-Devrais-je même essayer?

Voilà deux questions qui m’ont tracassée toute la journée et le lendemain puisque forcément, je suis prise au-dedans de moi…

Pourtant, je ne cesse de me répéter que Dieu savait ce matin à mon réveil, ce que j’allais vivre dans cette journée. Que j’allais avoir ces deux nouvelles presque aux mêmes moments. Il est Souverain et les choses, incluant ceci, sont dans ces mains. Il n’y a pas de hasard!

L’Esprit ne cesse de faire monter sur mon cœur ce verset et cela réconforte mon cœur comme seule sa Parole peut le faire :

«En effet, moi, je connais les projets que je forme pour vous,

              déclare l’Eternel, projets de paix et non de malheur,

                 afin de vous donner un avenir et de l’espérance.»

                                                                                                                      Jérémie 29:11

    Malgré le fait que

  •  mes émotions sont en boules,
  •  je me sens poignée et étouffée de chagrin.

Je sais que,

  •  je suis supportée par Dieu, en paix,
  •  j’ai la foi que Dieu est Celui qui contrôle tout,
  •  rien de ce que je vis présentement ne lui échappe.

Mon mot {Consécration} me vient tout de suite en tête.  D’où me vient toujours l’idée de me donner entièrement à Dieu, complètement? En toutes circonstances… je dois m’abandonner à Lui encore une fois, totalement, incluant les émotions.

En Son temps… que mes émotions suivent ou non, ce qui est important c’est la vérité de Sa Parole. {Consécration} c’est sur cela que je veux construire ma vie. Je dis : «Merci Seigneur» parce qu’une fois de plus, Dieu m’a donné la grâce de goûter les fruits de Sa bonté envers moi.

Consacrée à Lui

Ann L Beaulieu